WordPress CMS du Blog au E-commerce

Par Thierry Gustin

Table des matières

WordPress est un CMS (gestion de contenu, content management system ) destiné initialement à la créer un blog. Toutefois il est vite devenue une base polyvalente afin de créer des sites vitrines, des Ecommerce avec Woocommerce, jusqu’à la création de forum BbPress ou réseaux sociaux BuddyPress.

Vous pouvez facilement créer votre site internet sous WordPress en choisissant un thème sur l’une des plateforme tel que Themeforest, Genesis Framework, elegant themes, ,un page builder de qualité et opter pour des plugins premium afin de disposer de plusieurs fonctionnalités sans être développeur.

WordPress - Tableau de bord

WordPress.org VS WordPress.com

WordPress - WordPress.com

Vous pouvez facilement créer votre site internet sous WordPress en choisissant un thème sur l’une des plateforme tel que Themeforest, Genesis Framework, elegant themes, ,un page builder de qualité et opter pour des plugins premium afin de disposer de plusieurs fonctionnalités sans être développeur.

Il existe 2 manière d’utiliser WordPress, soit vous pouvez télécharger le CMS directement sur WordPress.org, dans ce cas vous devrez installer vous même WordPress sur votre hébergement Web, soit vous pouvez utiliser la plateform WordPress.com

La seule différence majeure entre WordPress.com et WordPress.org est la personne qui héberge réellement votre site web.

Avec WordPress.org, VOUS hébergez votre propre blog ou site web. C’est sur WordPress.org que vous trouverez le logiciel WordPress gratuit que vous pouvez télécharger et installer sur votre propre serveur web.

WordPress.com, en revanche, se charge de tout l’hébergement pour vous. Vous n’avez pas à télécharger de logiciel, à payer pour l’hébergement ou à gérer un serveur web.

 

Avantages et inconvénients de WordPress.com par rapport à WordPress.org

 

Les sites WordPress.org et WordPress.com présentent tous deux des avantages et des inconvénients, selon vos besoins.

Si vous ne souhaitez pas payer pour votre propre hébergement, gérer votre propre serveur web ou payer quelqu’un d’autre pour s’en occuper à votre place, vous voudrez probablement utiliser WordPress.com. Il est gratuit et facile à configurer et vous disposez de nombreuses options pour personnaliser votre site.

Parmi les inconvénients de l’utilisation de WordPress.com, il y a le fait que votre domaine comprendra par défaut « WordPress.com ». Vous ne pouvez pas non plus télécharger de thèmes personnalisés, de plugins ou modifier le code PHP qui se trouve derrière votre site.

Bien que la mise en place de WordPress.com soit gratuite, ils offrent plusieurs mises à jour premium, y compris l’enregistrement du nom de domaine (si vous ne voulez pas de WordPress.com dans votre nom de domaine), la possibilité de télécharger des vidéos et si vous voulez utiliser leurs thèmes premium.

L’utilisation de la version téléchargée de WordPress à partir de WordPress.org permet un meilleur contrôle et une plus grande souplesse pour votre site WordPress, mais elle implique également plus de responsabilités. L’utilisation d’une version auto-hébergée de WordPress signifie que vous pouvez utiliser votre propre nom de domaine, télécharger et installer des thèmes et des plugins, modifier le code de votre site et avoir accès à la base de données (ou aux fichiers) de votre site. La plupart des sites vitrines que vous voyez sur le site vitrine de WordPress sont la version auto-hébergée de WordPress, car beaucoup d’entre eux ont des fonctionnalités uniques ou un design sur mesure.

WordPress est un CMS basé sur la licence libre GNU vous pouvez modifier le code, le redistribuer. Télécharger WordPress

Qui utilise WordPress ?

WordPress - Marque

Vous êtes en bonne compagnie si vous utilisez WordPress pour publier sur le web. De nombreux blogs, sites d’information, sites de musique, entreprises du Fortune 500 et célébrités célèbres utilisent WordPress.

Par exemple, des blogs célèbres comme Mashable et TechCrunch sont tous deux sur WordPress. Des organes d’information comme les blogs du New York Times et les blogs de personnalités à l’antenne de CNN utilisent également WordPress.

Si vous êtes curieux de savoir qui utilise WordPress, rendez-vous sur la vitrine du site WordPress et vous serez impressionné par le nombre de sites connus et de personnes célèbres qui utilisent WordPress pour alimenter leurs sites web.

Que peut faire WordPress ?

Site Web adaptatif - WordPress

WordPress est une excellente plateforme pour une variété de sites web. Du blog au commerce électronique en passant par les sites d’entreprises et les sites de portefeuilles, WordPress est un CMS polyvalent.

Voici quelques exemples des types de sites web que vous pouvez créer avec WordPress :

  • Blog
  • Commerce électronique
  • Magazines
  • Entreprises
  • Portfolios
  • Nouvelles
  • Photographie
  • Musique
  • Adhésion

Comment puis-je commencer à utiliser WordPress ?

Publicité en ligne - Multimédia

Maintenant, vous vous demandez probablement « comment l’obtenir ? »

WordPress est gratuit. Oui, c’est vrai – c’est 100% gratuit ou l’on peut  intégrer des thèmes wordpress pour créer un site  internet d architecte ,Portfolio, E-commerce selon le thème WordPress choisit

WordPress peut être téléchargé pour des installations auto-hébergées à partir de WordPress.org ou il peut également être utilisé comme service hébergé via WordPress.com.

Alors, qu’est-ce que vous attendez ? Allez chercher WordPress dès aujourd’hui pour commencer à créer votre site web génial.

Personnalisation de WordPress

Site Web adaptatif - Elementor

Les possibilités sont infinies lorsqu’il s’agit de personnaliser un site WordPress. Les thèmes et plugins WordPress peuvent ajouter de nouvelles options de conception et des fonctionnalités supplémentaires. Consultez le site WordPress.org pour trouver des thèmes et des plugins gratuits.

Par ailleurs vous pouvez des thèmes WordPress Premium vous permettant de créer un site avec un import de Démo pour votre page d’accueil même tout votre site. 

Choisir un thème WordPress ne se fait pas à la légère, vous devez identifier les plugins WordPress Premium utilisés, savoir s’ils vous convienne et connaître la compatibilité avec les Pages Builders tel que Elementor, Site origine,Divi, Visual Composer, Beaver Builder.

C’est également une questions pour votre référencement naturel en dépend. Un site internet lent aura peut de chance d’obtenir un bon positionnement.

Parmi les extensions gratuites pour créer un site WordPress vous trouverez :

  • Jetpack : Plusieurs plugins en un de Auttomatic proposant un ensemble de service consultable sur votre dashboard Admin, statistiques de votre site, CDN, Commentaires, connecté votre site à WordPress.org
  • Woocommerce: Le plugin qui transforme votre Blog WordPress en Ecommerce WordPress
  • Stripe for Woocommerce : La plateforme de paiement gérant les paiement de vos clients.( Auparavant payant dorénavant gratuit)
  • ManageWP : Ce plugin est un Fremium vous permettant de réaliser un ensemble d’action pour la version gratuite : mise à jour, backup mensuel de votre site et Database
  • Contact Form : plugin WordPress de formulaire de contact
  • WPS Hide, déplacer votre page admin WP-admin à une autre page de connection administrateur
  • SEO Framework : plugin de référencement naturel gratuit avec possibilité d’ajout d’extensions
  • SMTP :  pour la gestion de vos Emails
  • WPS Cleaner : nettoie l’ensemble de votre site internet
  • Easy SSL: permet de régler les problèmes courants de certificat SSL
  • Google font : Gérer votre typographie depuis votre dashboard



Parmi les extensions Premium WordPress :

  • WP Rocket : plugin de cache (license annuelle)
  • SecuPress : plugin de sécurité WordPress(license annuelle)
  • Elementor Pro: Plugin Page Bealder drag & drog pour créer votre site facilement fonts Google intégrées, plusieurs démos disponibles(license annuelle)
  • WPML : pour transformer votre site en multisite
  • Imagify: Compression des images

Une liste par la suite permettra par la suite d’analyser les thèmes les plus importants

Thèmes premium WordPress Responsive

  • Oceanwp
  • Genesis Framework

Divi WordPress

WordPress - création de sites web

Le thème Divi WordPress s’adapte automatiquement à vos écrans
Pas besoin de plugin ou de fournisseur de services : le thème Divi pour WordPress est doté d’une conception adaptative. Derrière ce terme se cache une fonctionnalité très utile : la création d’un site web qui s’adapte à l’écran de vos utilisateurs !

  • Sites vitrines
    Site web de la vitrine
    Le thème Divi pour WordPress est idéal pour la création d’un site web vitrine. Qu’il s’agisse d’un site personnel ou professionnel, tout est conçu pour rendre la personnalisation simple mais pas simpliste.
  • Commerce électronique
    Le thème Divi pour WordPress a une intégration native pour ceux qui veulent ajouter des fonctionnalités de commerce électronique à leur site web. Intégrer un magasin dans un design moderne ne pouvait pas être plus facile qu’avec Divi.
  • Portefolio
    Si vous souhaitez mettre en valeur votre travail, le thème Divi pour WordPress inclut par défaut un module portfolio. Faites ressortir vos projets de la manière la plus simple qui soit !
  • Prêt à l’emploi
    Le thème Divi pour WordPress comprend plus de dix modèles prêts à l’emploi pour que vous puissiez mettre en place votre site web rapidement. Les dessins sont modernes et très soignés – commencez tout de suite !

Que l’utilisateur soit sur une tablette, un téléphone ou un ordinateur, l’expérience de votre site web sera un plaisir avec Divi.

Visual Composer WordPress

Brancher - Blog

Visual Composer est le plugin définitif qui a révolutionné la façon dont les pages web sont conçues avec WordPress. C’est un outil essentiel si vous voulez concevoir rapidement et facilement et obtenir des résultats spectaculaires dans vos projets. C’est une vraie merveille et tout au long de ce billet, je vais vous expliquer comment cela fonctionne.

Avant l’arrivée des plugins de mise en page web comme Visual Composer, les possibilités de conception de contenu visuel dans les pages WordPress étaient assez limitées. Pour obtenir un résultat professionnel, un designer devait connaître le code html et css ou au moins être familier avec le système d’insertion de shortcodes.

Maintenant, avec Visual Composer, vous pouvez construire un site web rapidement et avec un résultat professionnel et graphiquement très attrayant. Dans le cours WordPress, tant en ligne qu’en personne, nous vous apprenons à réaliser une page web complète en utilisant Visual Composer pour concevoir les sections et insérer toutes sortes d’éléments tels que des curseurs, des formulaires, des cartes, des icônes, des effets de parallaxe, etc.

La possibilité d’insérer toutes sortes d’éléments web d’un simple clic et de créer différentes structures de page fait de Visual Composer un joyau de notre WordPress. En outre, vous pouvez également enregistrer des modèles pour les appliquer à d’autres pages ou combiner différents modèles. Voici un exemple de création rapide en 3 colonnes avec des icônes et du texte animés.

Elementor WordPress

Elementor - WordPress

Il est clair que de plus en plus d’utilisateurs décident d’utiliser WordPress pour créer leur projet web et le temps, c’est de l’argent. Aujourd’hui, je voudrais vous parler d’Elementor : un constructeur visuel pour WordPress.

Qu’est-ce qu’Elementor ?

Elementor est un plugin, qui possède une version gratuite (que vous pouvez télécharger gratuitement) et une version PRO à un prix très abordable. Il fait partie de ce que l’on appelle le constructeur visuel de WordPress.

Il s’appelle ainsi précisément parce qu’il vous permet de construire votre site en temps réel, en utilisant la technique du glisser-déposer de blocs ou de widgets sur une page blanche.

Ce type de plugin permet aux utilisateurs inexpérimentés de créer n’importe quel type de page en très peu de temps, et de passer le reste du temps à créer un contenu de qualité qui, en fin de compte, est ce qui compte vraiment.

Pourquoi Elementor ?

Il est vrai qu’il existe d’autres constructeurs visuels bien plus connus que Elementor, avec plus d’expérience au sein de WordPress et qu’ils offrent peut-être quelques caractéristiques communes avec ce Plugin… cependant, il y a plusieurs différences dont, à première vue, vous devriez tenir compte en choisissant l’un d’entre eux.

Bien que celui qui puisse attirer le plus votre attention soit le prix [souvenez-vous qu’Elementor est un plugin gratuit comparé au coût élevé des plus connus comme Visual Composer (35 $), Beaver Builder (99 $), Thrive Content Builder (67 $), et la célèbre Divi (89 $/an)], il y a d’autres différences qui vous feront aimer Elementor.

Parmi les principales caractéristiques d’Elementor, elles pourraient se démarquer :

  • Résultats en temps réel. Vous n’avez pas besoin d’attendre de voir les résultats de ce que vous faites, ils apparaissent instantanément.
  • Source ouverte. C’est le premier constructeur visuel à source ouverte qui vous permet de modifier son code source et de l’adapter à vos besoins.
  • Compatible avec une grande variété de modèles. Vous n’avez pas besoin d’acheter et d’installer vos propres modèles comme le font les autres constructeurs visuels.
  • Vous pouvez créer vos propres modèles, les sauvegarder et les réutiliser autant de fois que vous le souhaitez
  • Modèles d’exportation/importation. Vous pouvez utiliser les modèles dans différents projets en les exportant et en les important.

Entièrement personnalisable grâce à une multitude de widgets que vous pouvez configurer à volonté et distribuer sur toute la page.

Themes WordPress

Si vous lancez un blog ou un site web WordPress aujourd’hui, vous verrez un constructeur de sites web populaire qui a alimenté plus de 32 % de tous les sites web sur l’internet. Dans cet article, nous voulons revenir sur l’histoire de WordPress pour vous montrer comment il a évolué au fil du temps.

L’histoire de WordPress nous montre comment les communautés open source travaillent pour rendre quelque chose d’aussi utile sans compromettre la liberté des logiciels. Le projet WordPress est mené par une communauté de développeurs, d’utilisateurs et de partisans dévoués (En rapport : Pourquoi WordPress est-il libre ?).

WordPress a démarré parce que le développement d’un logiciel de blogging existant b2/cafelog a été interrompu par ses principaux développeurs. En 2003, deux utilisateurs de b2/cafelog, Matt Mullenweg et Mike Little, ont décidé de construire une nouvelle plateforme en plus de b2/cafelog.

Ils ne savaient probablement pas qu’ils étaient sur le point d’entamer un voyage qui allait finalement profiter à des millions d’utilisateurs dans le monde entier, créer des milliers d’emplois et faire vivre toute une industrie de développeurs, de concepteurs, d’écrivains, de blogueurs et d’éditeurs web.

Trouvez le thème: What WordPress theme is that ?

Logo - Capture d'écran

What WordPress is that est l’un des outils les plus connus et les plus utilisés pour détecter les thèmes créés dans WordPress. Il suffit d’insérer l’url du site que vous aimez et s’il est créé dans WordPress, il vous montrera le modèle qu’il utilise.

Dans la plupart des cas, il vous le dira sans problème, sinon vous devrez en utiliser un autre que je vous montre ci-dessous

Il indique également certains plugins qui sont utilisés sur le web, parfois plus et parfois moins, selon le web à analyser.

Vous voulez connaître l'histoire de WordPress ?

Logo - Monde
Si vous lancez un blog ou un site web WordPress aujourd’hui, vous verrez un constructeur de sites web populaire qui a alimenté plus de 32 % de tous les sites web sur l’internet. Dans cet article, nous voulons revenir sur l’histoire de WordPress pour vous montrer comment il a évolué au fil du temps. L’histoire de WordPress nous montre comment les communautés open source travaillent pour rendre quelque chose d’aussi utile sans compromettre la liberté des logiciels. Le projet WordPress est mené par une communauté de développeurs, d’utilisateurs et de partisans dévoués (En rapport : Pourquoi WordPress est-il libre ?). WordPress a démarré parce que le développement d’un logiciel de blogging existant b2/cafelog a été interrompu par ses principaux développeurs. En 2003, deux utilisateurs de b2/cafelog, Matt Mullenweg et Mike Little, ont décidé de construire une nouvelle plateforme en plus de b2/cafelog. Ils ne savaient probablement pas qu’ils étaient sur le point d’entamer un voyage qui allait finalement profiter à des millions d’utilisateurs dans le monde entier, créer des milliers d’emplois et faire vivre toute une industrie de développeurs, de concepteurs, d’écrivains, de blogueurs et d’éditeurs web.
  • Le 27 mai 2003, Matt a annoncé la disponibilité de la première version de WordPress. Elle a été bien accueillie par la communauté. Elle était basée sur le Cafelog b2 avec des améliorations significatives. La première version de WordPress comprenait une nouvelle interface d’administration, de nouveaux modèles et générait des modèles conformes au XHTML 1.1. L’éditeur de posts ressemblait à ceci :

 

  • En mai 2004, la version 1.2 de WordPress est arrivée avec une architecture de plugins. Cela a permis aux utilisateurs et aux développeurs d’étendre les fonctionnalités de WordPress en écrivant leurs propres plugins et en les partageant avec le reste de la communauté. Alors que WordPress s’ouvrait à la communauté, quelque chose de totalement opposé se produisait dans l’industrie des blogs à cette époque.

Le leader du marché des outils de blogs à cette époque était Moveable Type. Ils ont annoncé de nouvelles conditions de licence qui n’ont pas été appréciées par beaucoup de leurs utilisateurs. Cela a forcé nombre de leurs utilisateurs à chercher une nouvelle plateforme de blogs.

WordPress 1.2, se présentait comme un projet ambitieux offrant aux utilisateurs une plateforme mature, stable, facile et flexible avec des fonctionnalités qui rivalisaient avec leurs concurrents propriétaires. Le taux d’adaptation de WordPress est monté en flèche avec cette version.

Avec l’augmentation du nombre d’utilisateurs, WordPress a commencé à s’améliorer avec l’aide et l’intérêt de la communauté.

 

  • En février 2005, WordPress 1.5 est arrivé avec des pages, des outils de modération des commentaires, un nouveau thème par défaut, Kubrick, et un tout nouveau système de thèmes. Matt a annoncé les thèmes avec ces mots :

Dans la version 1.5, nous avons créé un système de thèmes incroyablement flexible qui s’adapte à vous plutôt que de s’attendre à ce que vous vous y adaptiez. Vous pouvez faire tourner votre weblog entier dans un seul fichier, comme avant, ou vous pouvez littéralement avoir un modèle différent pour chaque catégorie différente. Vous pouvez en faire autant ou aussi peu que vous le souhaitez. Nous avons également regroupé les éléments communs du site, comme les en-têtes, les pieds de page et les barres latérales, dans leurs propres fichiers afin que vous puissiez effectuer une modification à un endroit et la voir immédiatement partout. « Matt Mullenweg – Annonce de WordPress 1.5 »

  • En décembre 2005, WordPress 2.0 est sorti avec un nouveau tableau de bord d’administration. Cette nouvelle zone d’administration était une refonte complète des écrans d’administration de WordPress.

Elle utilise le JavaScript et le DHTML pour améliorer l’interface utilisateur et permettre aux utilisateurs de ne pas avoir à charger une page pour effectuer des tâches simples. Les utilisateurs pouvaient désormais ajouter des catégories et des balises aux messages sans quitter l’éditeur de messages ou supprimer des commentaires sans recharger l’écran des commentaires.

C’est la première version qui est venue avec le plugin anti-spam Akismet pré-installé. Elle était également accompagnée d’un plugin de sauvegarde de base de données WordPress, wp-db-backup, qui a ensuite été abandonné en 2007. Une autre première pour cette version a été l’introduction d’un fichier functions.php dans le système de thèmes.

  • Le 1er mars 2006, Automattic, la société fondée par le co-fondateur de WordPress, Matt Mullenweg, a déposé le dépôt de marque pour WordPress et le logo WordPress.

 

  • En 2008, une société de conception de sites web appelée Happy Cog a rejoint le projet WordPress pour aider à concevoir une nouvelle interface d’administration de WordPress. Une étude de convivialité a été menée pour concevoir l’interface d’administration.

Tout au long de l’année, de nouvelles fonctionnalités telles que des raccourcis, des mises à jour en un clic et l’installation de plugins intégrés ont été ajoutées à WordPress avec différentes versions.

 

  • En juin 2010, Automattic, la société fondée par le co-fondateur de WordPress, Matt Mullenweg, a transféré la propriété de la marque et du logo WordPress à la WordPress Foundation. Il s’agit d’un moment important dans l’histoire de WordPress, car il a permis à WordPress de continuer à se développer et de ne pas dépendre d’une société ou d’un groupe de développeurs pour poursuivre le projet.

 

  • Le 17 juin 2010, WordPress 3.0 a été publié. C’était une étape majeure vers WordPress en tant que CMS. Cette version a introduit plusieurs fonctionnalités telles que des types de messages personnalisés, de meilleures taxonomies personnalisées, des arrière-plans personnalisés, des en-têtes, des menus, une aide contextuelle sur les écrans d’administration, etc. Le projet WordPress MU a été fusionné au cœur de WordPress pour créer des réseaux multisites.

Il est également venu avec Twenty Ten, qui a lancé la tradition d’un nouveau thème par défaut pour chaque année.

  • En 2011, les formats Post et la barre d’administration ont fait leur chemin dans WordPress.

À cette époque, des plugins WordPress vraiment sympas permettaient de créer de puissantes plateformes de commerce électronique en plus de WordPress. Cela permettait aux utilisateurs de WordPress de créer des boutiques en ligne et de construire de puissants sites de commerce électronique à l’aide de WordPress.

  • En 2012, un personnalisateur de thèmes, des aperçus de thèmes et un gestionnaire de nouveaux médias ont été introduits. Ces fonctionnalités ont énormément aidé les nouveaux utilisateurs à créer des galeries d’images et à prévisualiser les thèmes avant de passer à un nouveau thème.

 

  • En 2013, WordPress 3.7 a été doté de la nouvelle fonction de mise à jour automatique qui permet à WordPress de mettre automatiquement à jour le logiciel de votre site pour les versions mineures. La fonction de mise à jour automatique est très similaire à ce que fait le navigateur Google Chrome. Plusieurs utilisateurs n’ont pas aimé cette fonction, nous avons donc écrit un tutoriel sur la façon de désactiver les automatibecometes.

À cette époque, WordPress était déjà devenu le CMS le plus populaire au monde.

  • En décembre 2013, WordPress 3.8 est sorti et a introduit MP6, la nouvelle interface d’administration de WordPress. Cette nouvelle interface était réactive et visait à offrir une meilleure expérience aux utilisateurs, sur n’importe quel appareil ou taille d’écran.

 

  • Le 16 avril 2014, WordPress 3.9 a été publié. Elle se concentre sur l’amélioration de l’éditeur visuel de WordPress. Les images peuvent désormais être glissées et déposées directement dans l’éditeur de posts. Les utilisateurs peuvent maintenant éditer les images directement dans l’éditeur et voir l’aperçu de leur galerie dans l’éditeur. WordPress 3.9 a également introduit des aperçus de widgets en direct, des listes de lecture audio et plusieurs autres améliorations.

D’autres améliorations ont été apportées au noyau de WordPress tout au long de l’année avec les versions suivantes de WordPress 4.0 et WordPress 4.1.

  • 2014 a également été la première année où les téléchargements de WordPress en dehors de l’anglais ont dépassé les téléchargements en anglais.

 

  • En 2015, les versions 4.2, 4.3 et 4.4 de WordPress ont été publiées. Ces versions se sont concentrées sur l’amélioration de la localisation, la prise en charge des émoticônes, la personnalisation des thèmes et la mise en place d’une infrastructure pour l’API REST de WordPress.

La même année, WooCommerce, le plugin de commerce électronique le plus populaire de WordPress, a été racheté par Automattic (la société fondée par le co-fondateur de WordPress, Matt Mullenweg).

  • En 2016, les versions 4.5, 4.6 et 4.7 de WordPress ont été publiées. Chaque version a introduit de nouvelles fonctionnalités et des améliorations. Les changements les plus notables au cours de l’année ont été des mises à jour simplifiées pour les plugins et les thèmes, la récupération de contenu en utilisant le stockage du navigateur, et la fonction css personnalisée pour la personnalisation des thèmes. À la fin de l’année, WordPress.org a annoncé qu’il soutenait activement les HTTP

 

  • En 2017, WordPress 4.8 et 4.9 ont été publiés. Ces versions ont apporté plusieurs nouveaux widgets par défaut pour ajouter de l’audio, de la vidéo, des images, une galerie, du texte riche et du HTML. Ces versions ont également jeté les bases du nouvel éditeur de blocs de WordPress.

 

  • En 2018, WordPress 5.0 est sorti avec une toute nouvelle expérience d’édition. Le nouveau projet d’éditeur de blocs WordPress a été baptisé Gutenberg. Voir notre tutoriel Gutenberg complet – Éditeur de blocs WordPress.
Encore Plus ?
Mes articles en relation
Centre de données - Ordinateur
Hébergement Web WordPress

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Réseau informatique - Salle des serveurs
Guide des meilleurs hébergements WordPress

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Conception graphique - Conception
2000 Customers Trust Us

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Conception graphique - Conception
Fast Support Response

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Restez à jour :
Inscrivez vous à ma newsletter